Les sous-vêtements sont les 1ères choses que l'on met sur notre peau, choisissons-les bien !

Consommer bio ou local ? Que privilégier ?

Fond beige avec une bulle blanche cerclée de noir en son centre où il est écrit "bio ou local ?"

C’est une question qui revient souvent lorsque l’on se questionne sur notre consommation mais connaissez-vous vraiment la différence ? Quand vient la question de mieux consommer, des débats se créent entre : bio VS local. Ce qui en ressort généralement c’est que le bio est meilleur pour la santé et le local meilleur pour la planète. Eh bien oui, plus ou moins, mais on vous en dit plus dans cet article !

 

1. Consommer bio

« Je fais attention à ma consommation moi, je consomme bio. » 

1.1. Ça veut dire quoi exactement ?

Le terme “bio” désigne un produit issu de l’agriculture biologique donc sans produits chimiques ajoutés lors de la culture ou de la production.

Consommer bio c’est donc consommer des produits qui ne contiennent pas de produits chimiques, c’est à dire : plus « naturels ».

Dans les magasins, vous pouvez repérer les produits bio grâce au logo AB (issu de l’agriculture biologique), ou à celui en forme de petite feuille (label biologique de l’union européenne). Méfiez-vous cependant des produits bio non labellisés, ou possédant d’autres certifications pour lesquelles les normes sont beaucoup moins strictes !

Enfin, un produit peut parfois être bio, mais ne pas être certifiés car ces labels coûtent chers et les agriculteurs le trouvent souvent pas assez exigeant. C’est comme pour les vêtements, le seul moyen de savoir est d’en parler directement aux marques ou producteurs concernés, qui vous expliqueront tout s’ils n’ont rien à cacher.

1.2. Les avantages du Bio pour la santé

Les produits bio ne contiennent pas ou peu de produits chimiques, et sont donc par conséquent meilleurs pour la santé. Parmi ces produits chimiques, on entend souvent parler des pesticides. Un pesticide c’est une substance chimique visant à détruire une ou plusieurs espèce d’êtres vivants.

Il n’existe pas encore de chiffres permettant d’évaluer les risques des pesticides pour la santé, une chose est sure, c’est que même à petite dose cela peut être néfaste et même dangereux. Les dangers les plus connus sur l’organisme sont : l’infertilité, les cancers, des malformations foetales… Cela peut aussi être mortel pour les agriculteurs les côtoyants au quotidien… Alors pourquoi continuons nous d’ingérer des pesticides au quotidien ?

Si vous ne mangez pas forcément bio, il est toutefois important de bien laver les fruits et légumes avant de les manger et de retirer la peau de préférence. En bref, c’est important de consommer bio au maximum pour rester en bonne santé et évider tout incident grave due aux produits toxiques que vous ingérez.

De plus, l’agriculture biologique implique aussi un respect du temps de maturation des fruits et légumes. De ce fait, ils sont cueilli à maturité et possèdent donc plus de saveurs et de goûts que les fruits et légumes qui finissent de mûrir dans les camions ! Les aliments bio sont donc souvent de meilleure qualité.

1.3. Les avantages environnementaux 

En plus d’être mieux pour notre santé, les produits bio peuvent aussi être plus respectueux de l’environnement. Car, qui dit moins voir pas de produits chimiques, dit forcément, moins de pollution.

En effet, les produits chimiques ne posent pas uniquement des problèmes pour notre santé. Ceux-ci se retrouvent aussi dans la terre, et donc dans l’eau, polluant à la fois les sols et les nappes phréatiques. L’agriculture biologique n’utilisant pas de produits toxiques, l’impact sur l’environnement est forcément moins important.

Enfin, faire pousser des aliments bio nécessite souvent moins d’eau que faire pousser des aliments traités, et ce type d’agriculture respecte les cycles de rotation de la terre, essentiels au bon fonctionnement des cultures !

En revanche, là où le bio peut autant poser problème que le non bio, c’est lorsqu’il s’agit des transports. Beaucoup de produits bio sont importés, et viennent parfois de très loin. L’impact carbone pour un seul aliment peut parfois être énorme ! Si on est fan des fruits exotiques donc, faisons attention à ne pas en consommer trop souvent !

 

2. Consommer local

L’autre solution pour notre santé et l’environnement, c’est de consommer localement. 

2.1. Consommer local qu’est ça veut dire ?

Même si tout le monde n’a pas le même sens du local, disons simplement qu’il s’agit de privilégier la consommation de produits cultivés le plus proche possible de chez nous. Il peut s’agir de producteurs de notre région, ou à défaut de notre pays.

Puisque les distances parcourues par les produits avant d’arriver chez nous sont plus courtes, l’emprunte carbone générée par les transports est réduite. Consommer local est donc une excellente manière de réduire son impact sur l’environnement en plus d’être un soutien économique à notre pays et aux petits agriculteurs !

2.2. Les mêmes avantages pour la santé ?

Pas exactement. La plus grande limitation du local est celle-là, local ne veut pas forcément dire bio ! Le rendement de l’agriculture biologique est souvent moins important. En effet, les cultures peuvent attraper des maladies ou des parasites et elles sont alors inconsommables en plus d’apporter aucuns revenus aux agriculteurs. C’est d’ailleurs généralement ce qui les pousse à accepter d’utiliser des pesticides, insecticides ou fongicides.

Et que ce soit à l’autre bout du monde ou en France, on est tous impactés par ce problème. Lorsque l’on consomme local il est donc nécessaire de bien connaître les conditions de production des aliments que nous consommons, si ceux-ci ne possèdent pas de certification ! Le mieux étant de pouvoir trouver un producteur qui soit à la fois bio et local, et pour cela de se rendre au marché le plus proche !

Si les produits chimiques peuvent se retrouver dans des produits locaux, et peuvent impacter notre santé, il est important de noter que les aliments cultivés jusqu’à maturité et avec respect, ont généralement de meilleurs qualités nutritives ! Les nutriments et les vitamines se retrouvent en plus grande quantité dans l’aliment, ce qui est bon pour notre santé. Alors si on arrive à trouver à la fois un producteur local et bio, surtout on ne se retient pas !

2.3. Les avantages pour l’environnement

Les avantages pour l’environnement sont nombreux.

Pour commencer, consommer local favorise aussi le développement de la région, on finance des petits producteurs et non des grandes entreprises qui préfèrent la rentabilité à la qualité, à notre santé, et à l’impact sur l’environnement. Consommer local, c’est comme choisir entre aller acheter ses habits chez H&M ou soutenir une petite marque qui essaye de faire les choses bien. Franchement si vous aviez le choix vous préféreriez quoi ? En consommant local, on finance les emplois des petits producteurs et on participe à l’économie de notre pays.

Deuxièmement et comme vu précédemment, le gros avantage de consommer local c’est de limiter les trajets et donc la pollution ! Et on parle pas du packaging des emballages bio qui souvent reste du plastique alors que quand on va au marché du coin ou dans un magasin bio on a juste besoin d’un sac en tissu ou d’un petit sachet en carton !

Pour finir, cela vous permet de vous rapprocher des producteurs et de vous informer véritablement sur les réalités d’une production raisonnée. Si vous avez la chance d’habiter à la campagne ou près d’un marché, hésitez pas à faire le premier pas et à aller les rencontrer ! Ils seront sûrement ravie de partager leur passion avec vous, un peu comme nous lorsque vous nous demandez des infos sur les culottes qui sont d’ailleurs on ne peut plus locales, durables et saines pour notre santé !

Si vous voulez tout savoir sur les culottes, leur fabrication, les coûts avec les preuves à l’appui, c’est par ici.

Message précédent